Bons gestes en cas d'alerte à la pollution de l'air

Surveiller les personnes sensibles

Pour éviter ou réduire les risques d'intoxication liés à la pollution atmosphérique, le Conseil Supérieur d'Hygiène Public de France a établi, selon différents niveaux de concentrations de polluants dans l'air ambiant, des recommandations à suivre lors d'épisodes de pollution.

Il est recommandé aux personnes sensibles (enfants, personnes âgées, femmes enceintes, personnes déficientes respiratoires) :

  • d’éviter toute activité sportive ou physique intense augmentant le volume d’air inhalé
  • de veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants, tels que l’usage de solvants sans protection appropriée, ou encore le tabac qui joue un rôle majeur dans la survenue des maladies respiratoires
  • de respecter le traitement médical en cours et de consulter un médecin en cas de gêne

Par mesure de prévention, il est préférable dans le cadre de déplacements de privilégier les transports en commun et le covoiturage et dans tous les cas d’utiliser les moyens de transport les moins polluants, ou à défaut de réduire la vitesse de circulation.

Dans le cas d’un épisode d’ozone, il est conseillé d’éviter l’application de peintures, vernis ou de tout autre produit domestique à base de solvants qui participe à la formation d’ozone.

Liste complète des recommandations du Conseil Supérieur d'Hygiène Public de France

recommandation alerte Atmo