Programme de surveillance de la qualité de l'air

L'air des Hauts-de-France 2017 - 2021

En 2017, Atmo Hauts-de-France engage un nouveau programme de surveillance de la qualité de l'air pour 5 ans. Il définit les actions à mener sur le territoire pour préserver la santé des populations et l'environnement. Il est élaboré tous les cinq ans par chaque Observatoire de l'air à l'échelle de la région, avec ses partenaires locaux.

air sante climat energie hauts-de-france

 

Programme collaboratif

logoF-PRSQA petitRésultat d'un long travail d'écoute, d'échanges avec les collectivités, les associatifs, les acteurs économiques, les acteurs de la recherche, les représentants de l'Etat, il définit  les prochaines actions à mettre en oeuvre, s'ajustant aux attentes et aux exigences réglementaires.

- Quelle est la qualité de l'air près de chez moi ?

- Quels accompagnements attendus pour mener à bien les projets "Air" sur les territoires ?

- Comment agir efficacement en faveur de l'air ?

- Quelles sont les informations souhaitées par le public ?

- Comment améliorer et partager nos connaissances ?

 

La mutualisation de nos idées, guidées par ces questions, fait aujourd'hui du programme un projet ambitieux à l'échelle des Hauts-de-France, axé sur l'observation, l'accompagnement, l'information, l'innovation et l'optimisation.

La qualité de l'air y est centrale, en connexion avec la santé, le climat, l'énergie ainsi que les autres milieux (eau, sites et sols, ...).

Aujourd'hui, ce programme constitue la colonne vertébrale du nouvel Observatoire de l'Air Atmo Hauts-de-France, fruit de la fusion d'Atmo Picardie et d'atmo Nord - Pas-de-Calais.

Axes du programme de surveillance

Décliné à partir du Programme National de Surveillance de la Qualité de l’Air (PNSQA) et après 18 mois d'une démarche d'élaboration participative,  le Programme Régional de Surveillance de la Qualité de l’Air (PRSQA) d’Atmo Hauts-de-France 2017-2021 est décliné en 5 axes :

  1. Adapter l’observatoire aux nouveaux enjeux (prévoir la qualité de l’air, impulser une surveillance interactive…)
  2. Accompagner les acteurs dans l’action en faveur de la qualité de l’air
  3. Communiquer pour agir (faciliter les relais d’information,  accompagner l’action ...)
  4. Se donner les moyens de l’anticipation (innover, développer nos connaissances …)
  5. Assurer la réussite du PRSQA (travailler en partenariat avec l’ensemble des acteurs, garantir l’amélioration continue et la qualité des données et services …)

Ce programme n'est pas une finalité. Sa mise en oeuvre et son succès reposent sur notre capacité à fédérer autour des actions proposées, à agir en partenariats, à innover pour la santé des populations et la préservation de notre environnement.

Relevons ensemble ces nouveaux défis !