La qualité de l'air de nouveau sur les écrans

Indice de l'air - écran Oxialive - rue Chanzy, Lezennes (59) Indice de l'air - écran Oxialive - rue Chanzy, Lezennes (59)
06/03/2017 à 16:29

Depuis quelques jours, les indices de la qualité de l'air et les épisodes de pollution en Hauts-de-France sont de nouveau diffusés sur les 57 écrans urbains gérés par Oxialive. Un point presse est organisé lundi 13 mars 2017 à 11h à Arras (11 Ter Boulevard Schuman – Locaux Oxialive) pour découvir ce dispositif.

57 écrans dans 11 agglomérations de la région 

Implantés en centre urbain et sur les axes routiers fréquentés, dans 11 agglomérations des Hauts-de-France, ces écrans Oxialive contribuent à informer en un coup d’oeil sur la qualité de l’air de l’agglomération.
Toutes les deux minutes, l'indice de la qualité de l'air de l'agglomération est diffusé (échelle de 1 - très bonne qualité de l'air à 10 - très mauvaise qualité de l'air). En cas de pic de pollution prévu pour la journée, cette information est remplacée par un message d'alerte, différent selon le niveau réglementaire atteint (information&recommandation ou alerte).

Les informations qualité de l'air sont diffusées sur les écrans Oxialive des agglomérations d'Amiens, Arras, Béthune, Boulogne-sur-Mer, Calais, Douai, Dunkerque, Lens, Lille, Saint-Quentin et Valenciennes

Indice Arras

Ecran Oxialive - Indice de la qualité de l'air moyen - Arras (62)

Un projet partenarial 

Effective depuis 2009, la collaboration entre l’Observatoire de l’Air Atmo et la société Oxialive avait permis de diffuser jusqu’en 2014 les indices de la qualité de l’air dans les agglomérations du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme. Des changements technologiques avaient momentanément interrompu cette diffusion, de nouveau opérationnelle depuis quelques jours à l’échelle des Hauts-de-France.

Les Préfectures de la région, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) et l’Agence Régionale de Santé (ARS) se sont également associées à ce partenariat pour étendre cette information aux épisodes de pollution et permettre d’informer immédiatement les populations.

Atmo propose d’autres services d’informations complémentaires par SMS et par mail, en cas de dégradation de la qualité de l’air ou de pics de pollution (abonnements gratuits sur le site).

Dossier de presse

Communiqué de presse