Bilan de la qualité de l'air en février

Château de Pierrefonds - Oise Château de Pierrefonds - Oise
14/03/2017 à 17:00

En février, la qualité de l’air de la région Hauts-de-France s’est améliorée par rapport au mois de janvier : plus de 71% des indices ont été bons à très bons. Néanmoins, les indices mauvais à très mauvais sont restés fréquents, atteignant jusqu’à 9 et 10 sur 10, les 9 et 11 février, en raison de concentrations élevées en particules en suspension PM10.

Indices de la qualité de l'air 

indices fevrier2L'indice Atmo est un indicateur journalier de la qualité de l'air, défini sur une échelle de 1 à 10 ; plus l’indice est élevé, plus la qualité de l’air est mauvaise.

Episodes de pollution

La région Hauts-de-France a connu un épisode de pollution de l’air aux particules en suspension PM10 (inférieures à 10 micromètres) du 9 au 12 février, qui a dépassé le niveau d’alerte, notamment sur persistance. Cet épisode de pollution s'explique par l’arrivée d’une masse d’air chargée en pollution, et par l’accumulation des émissions locales de particules dans les basses couches de l’atmosphère engendrée par une mauvaise dispersion.

episodes fevrier

 

 

Un épisode de pollution est caractérisé comme tel dès lors qu’un niveau est susceptible d’être dépassé pour le jour même ou le lendemain. Les quatre polluants soumis à cette réglementation sont : les particules en suspension PM10, l’ozone, le dioxyde d’azote et le dioxyde de soufre.

La procédure nationale définit deux niveaux réglementaires en concentration dans l’air à ne pas dépasser, pour chacun des polluants :

- 1er seuil : information et recommandation,

- 2ème seuil : alerte (plus haut niveau du dispositif)

 

 

 

 

Valeurs maximales des stations de mesures de la qualité de l'air

concentrations fevrier 

Télécharger le bilan de la qualité de l'air de février dans les Hauts-de-France

Voir tous les bilans mensuels de la qualité de l'air