Bilan de la qualité de l'air d'avril

Musée de la Chartreuse, Douai (59) © Damien Langlet Office du Tourisme de Douai Musée de la Chartreuse, Douai (59) © Damien Langlet Office du Tourisme de Douai
19/05/2017 à 11:00
En avril, la qualité de l’air de la région Hauts-de-France s’est légèrement dégradée par rapport au mois de mars. La région a connu un épisode de pollution de l’air dû aux particules en suspension PM10 (inférieures à 10 micromètres) le 9 avril sur le département du Nord. En avril, la région a enregistré pendant 2 semaines un risque allergique aux pollens très élevé (indice 5).

Indices de la qualité de l'air 

 indices QA avril

L'indice Atmo est un indicateur journalier de la qualité de l'air, défini sur une échelle de 1 à 10 ; plus l’indice est élevé, plus la qualité de l’air est mauvaise.

 

Episodes de pollution

picto episode pollution information

 

La région Hauts-de-France a connu un épisode de pollution de l’air dû aux particules en suspension PM10 (inférieures à 10 micromètres) le 9 avril sur le département du Nord (niveau d’information et de recommandation). Cet épisode s’explique par des conditions atmosphériques favorables à la formation de particules et défavorables à leur dispersion.

 

Un épisode de pollution est caractérisé comme tel dès lors qu’un niveau est susceptible d’être dépassé pour le jour même ou le lendemain. Les quatre polluants soumis à cette réglementation sont : les particules en suspension PM10, l’ozone, le dioxyde d’azote et le dioxyde de soufre. La procédure nationale définit deux niveaux réglementaires en concentration dans l’air à ne pas dépasser, pour chacun des polluants : 1er seuil : information et recommandation, 2ème seuil : alerte (plus haut niveau du dispositif).

 

Valeurs maximales des stations de mesures de la qualité de l'air

concentrations max avril 2 a 

Indice pollens

fleure pollenEn avril, la région a enregistré un risque d’allergies aux pollens très élevé (indice 5) dû aux pollens de bouleau fin mars-début avril puis faible (2) dû aux pollens de chêne en fin de mois.

Le risque allergique au pollen correspond à l’exposition aux pollens. Il prend en compte le nombre de grains de pollens dans l’air et le potentiel allergisant des plantes. Le risque allergique est défini sur une échelle de 0 (nul) à 5 (très élevé).

Télécharger le bilan de la qualité de l'air d'avril dans les Hauts-de-France