Pollens : alerte aux allergies dans la région

Avec l’arrivée des beaux jours, les pollens de bouleau ont fait une irruption brutale dans la région Hauts-de-France Avec l’arrivée des beaux jours, les pollens de bouleau ont fait une irruption brutale dans la région Hauts-de-France
26/04/2018 à 15:09
Avec l’arrivée des beaux jours, le risque d’allergie aux pollens est maximal depuis trois semaines dans la région. Le principal responsable : le bouleau, particulièrement allergisant et très présent dans la région. Aujourd’hui, près d’un quart de la population française est concerné par l’allergie aux pollens.

Nez qui coule et qui démange, éternuements, yeux qui piquent ... le « rhume des foins » est bel et bien de retour. Les analystes d’Atmo observent depuis 3 semaines l’arrivée massive des pollens de bouleau. Le risque d’allergie aux pollens est actuellement très fort (indice 5/5). Le soleil, tant attendu, a fait éclore les chatons de frêne, charme, cyprès et principalement de bouleau. Cet arbre est parmi les plus allergisants et est très implanté dans notre région.

Comment se protéger ?

Des gestes simples peuvent soulager les symptômes des personnes allergiques, en accompagnement d’un traitement prescrit par un médecin, à prendre si possible avant l’arrivée des pollens :

  • Sécher le linge plutôt à l’intérieur, et éviter de sortir les cheveux mouillés, le pollen se dépose plus facilement sur ce qui est mouillé
  • Prendre une douche et changer de vêtements après les sorties
  • Fermer les fenêtres en journée
  • Aérer et sortir de la maison plutôt en début et fin de journée pour éviter les pics de pollinisation
  • Se promener hors des zones à risques (champs, forêts) par temps sec, ensoleillé et venteux
  • Reporter la tonte de pelouse

Associer les citoyens à l’observation des pollens 

Plus un épisode allergique est pris tôt, plus son traitement est léger et efficace. Partant de ce constat, Atmo Hauts-de-France lance dès cet été son site d’observations des pollens, adapté du site d’Atmo Grand Est : www.pollinair.fr. Grâce au réseau de volontaires « sentinelles » ; des botanistes amateurs ou professionnels, les personnes allergiques pourront être prévenues au plus tôt de l’arrivée des pollens près de chez elles. Pour devenir sentinelles des pollens en Hauts-de-France ou être informé de la pollinisation près de chez vous, rendez-vous cet été sur le site Pollin’air.

Pollinair home

Le risque allergique, qu’est-ce que c’est ?

Le risque allergique aux pollens correspond à notre exposition, c’est à dire le nombre de grains de pollens dans l’air et les espèces végétales auxquelles nous sommes exposés. Il varie en fonction des saisons, de la météo et de la situation géographique. Le risque allergique prend en compte le potentiel allergisant des plantes (capacité à déclencher des allergies). Il est défini sur une échelle de 0 (nul) à 5 (très élevé).

Retrouvez dans le tableau les périodes de pollinisation par végétal, et leur potentiel allergisant.

tableau pollinisation vegetaux

Le bouleau blanc

Communiqué de presse : Alerte aux allergies dans la région