Qu'est-ce qu'un épisode de pollution de l’air ?

Définition

Un épisode de pollution correspond à une période, où les concentrations de polluants dans l’air ne respectent pas ou risquent de ne pas respecter les niveaux réglementaires, selon des critères prédéfinis (pourcentage de surface de la zone ou pourcentage de population impactés, niveau réglementaire franchi, durée de l’épisode, …).

Quatre polluants sont intégrés dans la procédure de déclenchement d'épisode de pollution de l'air :

  • l’ozone (O3)
  • le dioxyde d’azote (NO2)
  • le dioxyde de soufre (SO2)
  • les particules en suspension (PM10)

Deux niveaux réglementaires sont définis :

  • le niveau d'information et de recommandation : niveau au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine de groupes particulièrement sensibles au sein de la population et qui rend nécessaire l'émission d'informations immédiates et adéquates à destination de ces groupes et des recommandations pour réduire certaines émissions.
  • le niveau d'alerte : niveau au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé de l'ensemble de la population ou un risque pour la dégradation de l'environnement, justifiant l'intervention de mesures d'urgence.

Rôle d'Atmo Hauts-de-France

Dans le cadre de ses missions de surveillance et d’information Atmo Hauts-de-France alerte en cas d’épisode de pollution atmosphérique, par délégation des Préfets de l'Aisne, du Nord, de l'Oise, du Pas-de-Calais et de la Somme.

Lorsqu'un épisode de pollution de l'air est prévu par ses équipes, pour le jour même ou le lendemain, Atmo Hauts-de-France diffuse un communiqué, chaque jour de l'épisode, avant 12h :

  • aux autorités compétentes : services préfectoraux, Dreal, SAMU, Centre Anti-poison, etc., qui peuvent mettre en place des mesures (voir plus bas "Rôle des autorités")
  • aux médias, pour qu’ils puissent relayer cette information vers la population.

Atmo Hauts-de-France met également à la disposition de tous publics des services d'abonnements gratuits pour être informé des pics de pollution de l'air en région (e-mail, sms).

procedure alerte

La procédure suivie depuis octobre 2015

Prévision des épisodes de pollution

Les équipes d'Atmo Hauts-de-France prévoient tous les jours la qualité de l'air du jour même et du lendemain à partir des modèles de prévisions de la qualité de l'air, des données météorologiques, des résultats des stations et de leur expertise.

Atmo Hauts-de-France alerte, sur prévision, d'un risque de dépassement des niveaux réglementaires en particules en suspension PM10, ozone et dioxyde d'azote, pour le jour même ou le lendemain.

L’information sur la base des prévisions permet aux autorités administratives d’anticiper les pics de pollution et aux populations, notamment aux personnes les plus sensibles, d’adapter leurs activités en  conséquence.

L'information sur d’éventuels dépassements en dioxyde de soufre, quant à elle, se base sur les mesures de nos stations de surveillance qui mesurent ce polluant.

prevision2

Critères définis pour caractériser un épisode de pollution

Pour les particules en suspension PM10 et l'ozone (estimation par modélisation)

  • soit à partir du critère de superficie : dès lors qu’une surface d’au moins 100 km2 au total d’une des plusieurs zones est concernée par un dépassement de seuil,
  • soit à partir du critère de population : lorsqu’au moins 10% de la population d’une des plusieurs zones sont concernés par un dépassement de seuil.

Zones de déclenchement pour les particules PM10 et l'ozone : Nord et Pas-de-Calais, Aisne, Oise, Somme 

Pour le dioxyde d'azote (estimation par modélisation)

  • soit à partir du critère de superficie : dès lors qu’une surface d’au moins 100 km2 au total d’une des plusieurs zones est concernée par un dépassement de seuil,
  • soit à partir du critère de population : lorsqu’au moins 10% de la population d’une des plusieurs zones sont concernés par un dépassement de seuil,
  • soit à partir des mesures constatant le dépassement du seuil : lorsque le dépassement de seuil est constaté par la mesure d’une station de fond (caractéristique de la qualité de l’air ambiante).

Zones de déclenchement pour le dioxyde d'azote :

  • pour les départements Nord et Pas-de-Calais : un ou plusieurs Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI)
  • pour les départements Aisne, Oise, Somme : un ou plusieurs départements

Pour le dioxyde de soufre (constat)

  • à partir des mesures constatant le dépassement du seuil : lorsque le dépassement de seuil est constaté par la mesure d’une station

Zones de déclenchement pour le dioxyde de soufre :

  • pour les départements Nord et Pas-de-Calais : autour du site de mesure du dioxyde de soufre qui a constaté un dépassement
  • pour les départements Aisne, Oise, Somme : un ou plusieurs départements
Tableau des valeurs réglementaires

Le tableau suivant présente les différents seuils réglementaires de la procédure d'information et d'alerte, en microgramme par mètre cube d'air (µg/m3), en moyenne horaire, pour le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote, l'ozone et les particules en suspension PM10.

tableau seuils

 

Rôle des autorités

Lorsqu'un niveau d’information et d'alerte est prévu, les pouvoirs publics mettent en œuvre un plan de protection gradué pour réduire les émissions de polluants atmosphériques en en fonction des concentrations de polluants et de la nature exacte de la pollution; automobile, industrielle, etc. comme par exemple :

  • des limitations de vitesse,
  • des restrictions de la circulation automobile et routière de transit,
  • des réductions des émissions de certaines installations industrielles,
  • la gratuité des transports en commun, ...