Bilan de la qualité de l'air de février dans la région

Bilan de la qualité de l'air de février dans la région © Pixabay Bilan de la qualité de l'air de février dans la région © Pixabay
21/03/2019 à 11:20
En février, la qualité de l’air en Hauts-de-France s’est dégradée par rapport au mois de janvier. La région a connu 3 épisodes de pollution de l’air aux particules en suspension PM10.

Indices de l'air

pas de pic actuEn février, la qualité de l’air en Hauts-de-France s’est dégradée par rapport au mois de janvier, passant de 79 % d’indices « très bons à bons » à 58 % en février.
Durant ce mois, 37 % des indices ont été « moyens à médiocres » et 4 % ont été mauvais à très mauvais. Plusieurs agglomérations de la région ont été touchées par des indices « mauvais » (indices 8) dus aux particules en suspension PM10 (inférieurs à 10 micromètres).

 

 

Episode de pollution

info reco picto

La région Hauts-de-France a connu 3 épisodes de pollution de l'air aux particules en suspension PM10 (inférieurs à 10 micromètres) au mois de février.

- Du 15 au 17 février 2019, avec trois jours d’épisode sur le département de l’Oise, deux jours dans le Pas-de- Calais. Ces deux départements ont été concernés par un niveau d’alerte sur persistance. Le département de la Somme a dépassé le 15 février le niveau d’information et de recommandation ;

- Du 21 au 22 février 2019 sur le département de l’Oise, en niveau d’alerte sur persistance et uniquement le 21 février sur les départements de l’Aisne et de la Somme avec un niveau d’information et de recommandation ;

- Du 25 au 28 février sur le département du Nord, du 25 au 27 février dans le Pas-de-Calais, du 26 au 27 dans l’Oise avec pour ces trois départements un niveau d’alerte sur persistance. Le département de la Somme a été en niveau d’information et de recommandation le 27 février.

Ces épisodes de pollution s'expliquent par des émissions en particules en suspension importantes associées à des conditions météorologiques qui n’ont pas permis aux polluants de se disperser. A ceci s’ajoutent des imports extérieurs de pollution venant de l’Est.

Carte alerte février 2019

Indices pollens 

Le 6 février, Atmo Hauts-de-France a recommencé ses prélèvements de pollens sur son capteur situé à Boves (80). En février, la région a enregistré
un risque allergique aux pollens moyen (indice 3) dû aux pollens de noisetier et d’aulne.

Ce début de saison pollinique est exceptionnel avec plus de 6000 grains de pollens/m3 comptabilisés.
A cette même période en 2018, Atmo comptabilisait seulement 1000 grains.

 

Bilan complet de la qualité de l'air de février