Pic de chaleur dans le département du Nord : Mesures et recommandations

Pic de chaleur dans le Nord : Mesures et recommandations - ©Pixabay Pic de chaleur dans le Nord : Mesures et recommandations - ©Pixabay
26/06/2019 à 10:53

Météo France a prévu une vague de chaleur pendant la semaine du 24 juin. Dans le département du Nord, les températures maximales pourront atteindre les 35 degrés en journée et 21 degrés la nuit.

Pour faire face à cet épisode de canicule, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord a mobilisé l’ensemble des services de l’État, ce lundi 24 juin, après-midi, à la préfecture du Nord à Lille afin de prévenir les risques liés à ces fortes chaleurs par la mise en œuvre de mesures immédiates, notamment pour les personnes vulnérables.

Recommandations générales

Le préfet appelle les habitants et les acteurs au service des populations à la plus grande attention vis-à-vis des personnes sensibles ou exposées, notamment les personnes âgées ou de santé fragile et les enfants, et au respect des recommandations sanitaires simples aideront à aborder dans les meilleures conditions cet épisode caniculaire.

picto pers sensiLes personnes fragiles et vulnérables 

(notamment les personnes âgées, les personnes handicapées ou malades à domiciles, les personnes dépendantes ou en situation de précarité) doivent : 

  • Boire régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Se rafraîchir et se mouiller le corps plusieurs fois par jour ;
  • Penser à donner régulièrement de leurs nouvelles à leurs proches et dès que nécessaire et oser demander de l’aide ;
  • Éviter de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique ;
  • Maintenir leur logement frais ;
  • Se rendre le plus possible dans un lieu frais. 

picto nourrissonLes nourrissons et les jeunes enfants 

s’exposent aussi au risque de la déshydratation. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment surtout de l’eau et rester le moins possible exposés à la chaleur. Les nourrissons et les jeunes enfants ne doivent jamais être laissés en plein soleil, ni être laissés seuls dans un véhicule. 

picto persLes adultes

(et notamment les personnes travaillant en extérieur) sont également concernés par les risques liés à la déshydratation. Ils doivent boire abondamment de l’eau et rester le moins possible exposés à la chaleur. Il convient également d’éviter les efforts physiques intenses aux heures les plus chaudes. 

picto exterieurLes personnes travaillant en extérieur,

notamment sur les chantiers, les services de contrôle de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) apportent une vigilance particulière aux situations de travail en extérieur en cette période.

Ils ont rappelé aux organisations professionnelles la responsabilité des employeurs de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité de leurs travailleurs, en tenant compte des conditions climatiques (adaptation de l’organisation du travail, mise à disposition d’un local correctement ventilé et d’eau fraîche potable en quantité suffisante). 

picto communesLes communes du département du Nord

sont invitées à mettre en œuvre les moyens nécessaires à la bonne information du public et à la prise en charge des personnes les plus exposées, notamment dans les zones urbaines, plus sensibles aux phénomènes caniculaires. 

Concernant les personnes sans-domicile : 

Dans le cadre du Plan canicule, la veille saisonnière est étendue du 1er juin au 15 septembre et des mesures de protection sont mises en œuvre immédiatement :  

  • en lien avec les associations, les maraudes (avec distribution d’eau) sont renforcées ; 
  • les horaires d’ouverture des structures d’accueil de jour sont étendus pour permettre aux personnes sans-abri de s’abriter ; 
  • en cas de besoins constatés, des places de mise à l’abri temporaires dans des lieux d’accueil climatisés ou frais pourront être mobilisées et des lieux d’accueil de jours ouverts la nuit pour les publics les plus vulnérables ; 
  • les collectivités sont appelées à se mobiliser, notamment dans la mise en place de points de distribution d’eau

Pour les personnes migrantes de Grande-Synthe, une rampe d’eau avec des robinets sera installée dans les prochains jours.

Concernant les établissements et services médico-sociaux :

L’Agence régionale de santé (ARS) a mobilisé les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap pour prévenir les risques sanitaires liés à la chaleur. Par ailleurs, l’agence assure, aux côtés et en soutien des hôpitaux, un suivi quotidien de leur activité.

Elle a également diffusé un message de sensibilisation à l’ensemble des directeurs d’établissements chargés de procéder à l’identification des résidents les plus vulnérables et à l’installation de pièces rafraîchies au sein de leur structure. 

Des mesures prises pour protéger les enfants : 

Les services de l’Éducation nationale ont transmis des recommandations spécifiques aux chefs d’établissement afin de prévenir les effets de la canicule dans l’école et en cas de sortie scolaire ou tout autre événement collectif. Il est également demandé aux chefs de centre d’examen de mettre de l’eau à disposition des candidats pendant les épreuves. 

De son côté, la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) a transmis aux ligues sportives régionales et aux comités départementaux des messages de sensibilisation aux jeunes, aux sportifs et aux personnels d’encadrement sur les risques liés aux fortes chaleurs. Les organisations d’accueils collectifs de mineurs du Nord ont d’ores et déjà reçu les messages de prévention pour garantir le bien-être des jeunes et la prévention, en particulier sur les risques liés à la baignade. 

Restez informés

  • Consultez les questions/réponses sur la conduite à tenir sont disponibles sur le site de Santé publique France.
  • Consultez les comptes Facebook et Twitter de la préfecture du Nord, de la région Hauts-de-France et des préfectures de département pour se tenir informé de l’évolution de la situation. 
  • Un numéro de téléphone a été mis en place par le ministère des Solidarités et de la Santé : 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe). Il fonctionne tous les jours de 9h00 à 19h00. Ce numéro permet d’obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs et des informations utiles en cas de situation particulière.