Aqametha : mesurer les impacts de la méthanisation sur la qualité de l’air

Facebook Twitter Share
24/11/2021 à 16:31

En octobre, l’Ademe a présenté les 29 lauréats de son appel à projets visant à rechercher des solutions innovantes en faveur de la qualité de l’air.

3 des projets retenus sont coordonnés ou en partenariat avec Atmo Hauts-de-France, avec parmi eux, le projet Aqametha.

 

Aqametha, qu’est-ce que c’est ?

Le projet Aqametha s’intéresse aux impacts de la méthanisation sur la qualité de l’air et les odeurs au niveau national, et donc, en Hauts-de-France.

Ce projet s’inscrit dans un contexte de plein essor de la filière méthanisation qui contribue à l’atteinte des objectifs nationaux de transition énergétique. Ces projets suscitent bien souvent des interrogations sur les impacts en termes de qualité de l’air et d’odeurs, dont la perception peut diverger entre porteurs de projet et riverains.

Calendrier et résultats attendus

Aqametha a démarré en octobre 2021 pour une durée de 3 ans.

Le projet consistera plus spécifiquement à :

  • Une campagne de mesures chimiques et olfactives nationale sur 12 unités de méthanisation (2 par région membre du projet)
  • La mise en place d’un dispositif d’accompagnement et d’implication des riverains d’une unité de méthanisation en cours d’installation (piloté par Atmo HDF)
  • La mise en œuvre d’une base de données, d’un outil de datavisualisation. Les résultats seront présentés dans un rapport.

Un projet et plusieurs acteurs

Le projet Aqametha est financé par l’ADEME dans le cadre de l’appel à projet Aqacia (Amélioration de la Qualité de l’Air : Comprendre, Innover, Agir).

Aqametha est piloté au niveau national par Atmo France avec l’intervention de 6 observatoires de l’air régionaux : Atmo Rhône-Alpes, Atmo Nouvelle-Aquitaine, Atmo Grand-Est, Normandie, Air Pays de la Loire et Atmo Hauts-de-France et avec l’appui de la société Osmanthe.

D’autres partenaires viennent également rejoindre ce comité : GRDF (co-financeur), le Centre Technique National du Biogaz et de la Méthanisation, l’IMT Nord Europe, l’association France Nature Environnement et un expert en sociologie de l’ULCO.

La protection de vos données est notre priorité. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettent de vous fournir des données de qualité, nous assurer du bon fonctionnement du site et en mesurer l’audience.
J'ai compris