Implication citoyenne

Vignette
sonumair_banner_blanc

Publié le 13 août 2021 - Mis à jour le

Introduction
Atmo Hauts-de-France, soutenue par le Conseil Régional des Hauts-de-France, lance le projet SoNumAir. En 2018, Atmo demandait aux citoyens leur perception de leur exposition aux particules, en 2019 Atmo les invite à développer leurs idées en faveur d’un meilleur air, à l’occasion d’un week-end sprint de créativité.
Contenu

Partie 1 : observez par vous-même l’air que vous respirez !

Contenu

Pour cette 1ère phase, 50 volontaires ont eu l’occasion de porter un microcapteur pendant 2 semaines et 320 habitants de la région ont répondu au sondage sur leur perception de la qualité de l’air. L’objectif était de permettre aux habitants de la région de mesurer par eux-mêmes leur exposition aux particules et de témoigner de leurs leviers et freins pour changer leurs comportements.

Parmi les 650 volontaires qui ont répondu à l’appel à projets lancé par Atmo, 50 citoyens ont été équipés de microcapteurs pendant 15 jours en septembre 2018. Ils ont été sélectionnés d’après leur zone géographique pour représenter toute la région Hauts-de-France selon la densité de population de chaque département.

Les volontaires ont pu évaluer librement leur exposition aux particules PM10, PM2.5 et PM1 (inférieures à 10, 2.5 et 1 micromètres) grâce au micro-capteur remis et à l’accompagnement d’Atmo. Sous la forme d’un petit boitier blanc, le microcapteur était facilement transportable dans toutes les tâches quotidiennes. Les données étaient visibles directement sur le téléphone des volontaires, connecté au microcapteur.

L’expérimentation a démarré dans le cadre de la Journée Nationale de la Qualité de l’Air (#JNQA). À l’issue des 2 semaines, un retour d’expérience a été réalisé avec les expérimentateurs lors d’un entretien téléphonique individuel.

photo_volontaire_sonumair

Port du microcapteur SoNumAir - septembre 2018 © Atmo Hauts-de-France

En parallèle, Atmo Hauts-de-France, en partenariat avec l’institut de sondages Qualisondage, a lancé une enquête auprès de 320 habitants de la région sur leur perception de la qualité de l’air dans la région. Les volontaires ont été sélectionnés selon la méthode des quotas, d'après les données fournies par l’INSEE concernant la population régionale (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, géolocalisation).

VOIR LES RÉSULTATS DE L'ÉTUDE

Cette expérimentation s’est suivie d'une démarche d’identification des acteurs régionaux susceptibles d’apporter leurs compétences pour favoriser une meilleure prise en compte de la qualité de l’air, tous domaines confondus : sanitaires, économiques, technologiques, sociales, numériques.

Partie 2 : week-end sprint de créativité 

Contenu

Dans la continuité du projet SoNumAir mené en 2018, le sprint de créativité SoNumAir a réuni des compétences diversifiées (développeurs web et numériques, communicants, marketeurs, designer, artistes, économistes, experts de l’air, etc.) autour d’un projet commun : trouver des solutions innovantes pour répondre aux enjeux quotidiens de l’air dans la région.

Suite à un appel à projet lancé au cours du mois de mars, les participants ont travaillé durant 48 heures pour proposer des solutions innovantes aux territoires et aux entrepreneurs de la région sur la base des thématiques du projet. Ils ont présenté leurs idées à un jury d’experts à la fin du week-end.

 

affiche_sonumair

Titre
Affiche SoNumAir

affiche_SoNumAir.pdf
affiche_sonumair
pdf - 21 janvier 2022 - 2.40 MB
Titre
affiche_sonumair_2019
bouton d'actions