Quantiradon

Visuel
quantiradon_banner
Contenu

Qu'est-ce que le radon ?

Contenu

Le radon est un gaz issu de la désintégration de l'uranium remontant de la croûte terrestre. Il est présent de manière naturelle, en plus ou moins grandes quantités selon le type de sous-sol (granit) du territoire. En grandes quantités, le radon est nocif pour la santé, pouvant engendrer une altération cellulaire.

En France, certaines régions ont été identifiées comme ayant des niveaux de radon plus importants : Massif Central, Bretagne et Corse, principalement. 

Article de l'IRSN : "Le radon"

Présentation du projet

Contenu

Quantiradon, c'est quoi ? 

C’est un projet scientifique financé par l'Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France (ARS) dont le premier volet s'est déroulé au cours de l'hiver 2021-2022. Il était destiné aux gestionnaires des bâtiments recevant du public et des particuliers de 16 communes considérées comme à risque selon une étude de l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).

Il vise à sensibiliser sur l'exposition au radon dans les bâtiments et à mesurer l'exposition réelle dans 100 logements.

Le second volet de cette étude est prévu en 2023.

Pourquoi mesurer le radon en Hauts-de-France ? 

Le projet Quantiradon vise à mesurer les concentrations de radon en lieu clos en Hauts-de-France.

Suite à de nouvelles réglementations, le seuil de concentration admissible en radon dans les bâtiments a été revu à la baisse. 

Une modélisation effectuée par l’IRSN au niveau national, en prenant en compte la nature du sous-sol et particulièrement la présence de roches granitiques, a établi que la présence du radon était envisageable dans seulement 16 communes de la région Hauts de France : 7 à l'ouest du Pas-de-Calais (autour de Saint-Omer) et 9 dans le Nord, (autour d'Aulnoye-Aymeries).
Quantiradon se fixe comme objectif de vérifier ou non la présence du radon dans les habitations via un échantillon de 100 habitations en mettant gratuitement à disposition des habitants un dosimètre.

carte_quantiradon_2021
Répartition des communes concernées par le projet Quantiradon (2021)

Les établissements recevant du public situés dans ces 16 communes effectuent des mesures du radon dans leurs locaux (conformément à l'article D.1333-32 du code de la santé publique). 

dosimetre_radon
Photos de dosimètre utilisés dans le cadre du projet Quantiradon

Communes concernées par le projet 

Nord 

Aulnoye-Aymeries
Bachant
Berlaimont
Pont-sur-Sambre
Dompierre-sur-Helpe
Marbaix
Saint-Aubin
Saint-Hilaire-sur-Helpe
Taisnières-en-Thiérache

Pas-de-Calais

Coyecques
Dennebroeucq
Febvin-Palfart
Fléchin
Réclinghem
Rety
Westrehem

 

La campagne 2021-2022

Des mesures de radon ont été réalisées de décembre 2021 à mars 2022 chez 65 particuliers habitant les 16 communes sus-citées.

Chaque participant à l'étude a reçu un dosimètre qu'il a installé dans une pièce de vie pendant environ 3 mois. A la fin de cette période, les dosimètres ont été renvoyés à l'ARS, en indiquant les dates de début et de fin de mesures, afin d'être analysés en laboratoires.

Chacun a ensuite reçu ses résultats de manière individuelle.

Les résultats globaux seront présentés lors de 2 réunions publiques : 

  • Le 29 novembre à 18h30 à la salle des Conférences d'Aulnoye Aymeries (59)
  • Le 1er décembre à 18h30 à la salle communale de Coyecques (62)

La campagne 2023

L'étude Quantiradon est prolongée à destination des habitants en janvier 2023 sous la même forme que l'étude précédente. Nous fixons comme objectif de doser le radon dans 100 habitations supplémentaires des 16 communes précitées, en mettant un dosimètre gratuitement à disposition des habitants. 

Si vous êtes intéressés :

Comment ça marche ?

bulle_1

Jusqu'au 10 janvier

Je m'inscris en complétant le formulaire ci-dessus.

Nous recherchons 5 à 10 foyers par commune concernée par le projet.

bulle_2

A partir du 15 janvier

Si je suis sélectionné, je reçois mon dosimètre, que je place dans mon logement, et je remplis le questionnaire joint.

Cet appareil, de la taille d'une carte bancaire, est dit "passif", il n'est pas bruyant et ne consomme pas d'énergie. Il ne comporte pas d'affichage en direct ; les résultats seront obtenus après analyse, à la fin de la période de mesures.

bulle_3

Fin avril 2023

Après 3 mois de mesures, je renvoie mon dosimètre dans l'enveloppe prévue à cet effet, en indiquant les dates d'ouverture et fermeture du dosimètre.

Un e-mail de rappel vous sera envoyé quelques jours avant la date de fin de mesures. 
Les données de votre dosimètre seront analysées, puis envoyées personnellement. Les frais d'envoi et d'analyse sont pris en charge par l'ARS Hauts-de-France.

bannière logos Quantiradon
Bannière de logos du projet Quantiradon : ARS Hauts-de-France, Atmo Hauts-de-France et Quantiradon

Titre
Document lié

Quantiradon_presentation_resultats_2022.pdf
Image par défaut document
pdf - 6 décembre 2022 - 2.03 MB
Titre
Quantiradon - Présentation des résultats - 2022
bouton d'actions